La reine annule le Brexit !!

Vincent Dennery / 09h26 - 01 april 2019 / 0 comments
#

The unthinkable, the unimaginable, the inconceivable has happened this morning; Queen Elizabeth II has canceled the Brexit. She dismissed Theresa May and appointed Prince William as UK’s Prime Minister.

In a short but very solemn speech, the queen said:

"Considering the best interests of the United Kingdom, and its very existence - in view of the risks of secession of Scotland and Northern Ireland - we have, by royal decree, canceled this morning the procedure of leaving the European Union.

Considering Theresa May's inability to obtain a consistent vote in the House of Commons, an impeachment procedure has been initiated.

Finally, considering that political parties and their current leaders are not able to obtain a majority that would allow proper management of the Brexit, we have appointed the Duke of Cambridge- my grandson Prince William - prime minister.

The Duke of Cambridge has been preparing for several months, and in the greatest secrecy, for this high office which he will assume as long as the present crisis situation requires so.

We pray to God that William will succeed in reuniting our great nations and that the United Kingdom will remain in Europe. "

To underline the coherence and soundness of her decision, Queen Elizabeth II quoted the English Crown’s motto, ''Dieu et mon Droit''; she then added the phrase used by the British parliament meaning that a law has received royal assent: ''La Reyne le veult”.

As the picture shows, Elizabeth II wore the colors of Europe for the occasion.

We know from good sources that the appointment of Prince William is not only due to his personal qualities or his affection for the British people but also to the fact that he is a helicopter pilot. Indeed, if Boris Johnson and Nigel Farage, were to storm the 10 Downing Street, the prince could easily escape.

We will check in throughout the day with our reporters in Britain on the enormous impact of this royal decision.

----------------------

L’impensable, l’inimaginable, l’inconcevable s’est produit ce matin ; la reine Elizabeth II a annulé le Brexit.

Elle a démis Theresa May de ses fonctions et nommé le prince William premier ministre.

Dans un discours court mais très solennel, la reine a déclaré :

« Considérant l’intérêt supérieur du Royaume-Uni, et son existence même - au regard des risques de sécession de l’Ecosse et de l’Irlande du Nord - nous avons, par décret royal, annulé ce matin la procédure de sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne.

Considérant aussi l’incapacité de Mme Theresa May à obtenir un vote cohérent de la chambre des Communes, nous avons déclenché à son encontre la procédure d’impeachment.

Enfin, considérant que les partis politiques et leurs leaders actuels ne sont pas en mesure d’obtenir une majorité qui leur permettrait de gérer la question du Brexit, nous avons nommé le duc de Windsor – mon petit-fils le Prince William – premier ministre.

Le duc de Windsor est préparé depuis plusieurs mois, et dans le plus grand secret, à cette haute fonction qu’il assumera aussi longtemps que la situation de crise actuelle l’exigera.

Nous prions Dieu pour que William réussisse à réunir de nouveau nos grandes nations et pour que le Royaume-Uni reste européen. »

Pour souligner la cohérence et l’importance historique de sa décision, la reine Elizabeth II a conclu son discours en citant la devise de la couronne d’Angleterre : « Dieu et mon droit », ainsi que la phrase utilisée par le Parlement britannique pour indiquer qu'une loi a reçu le sceau royal: « La Reyne le veult » !

Comme le montre la photo, Elizabeth II, portait pour l’occasion les couleurs de l’Europe.

Nous savons de bonnes sources que la nomination du prince William n’est pas seulement due à ses qualités personnelles ou son affection pour le peuple britannique mais aussi au fait qu’il est pilote d’hélicoptère. En effet, si Boris Johnson et Nigel Farage, devaient prendre d’assaut le 10 Downing Street, le prince pourrait facilement leur échapper.

Nous allons suivre toute la journée avec nos envoyés spéciaux à Londres l’impact énorme de cette décision royale.

COMMENTS